OFFICE NATIONAL DE L’EAU: Une amélioration de la desserte de Ouagadougou à partir de début avril

 

La desserte en eau dans la capitale burkinabè devrait connaître une amélioration à partir du 1er avril 2017, a-t-on appris auprès des responsables de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA).

A Ouagadougou, l’eau en période de chaleur est une denrée pour les populations

«L’ONEA annonce à la population de la ville de Ouagadougou que l’engagement pris de démarrer la nouvelle station de Ziga le 15 mars est tenu et assure à la population qu’à partir de cette date la station est fonctionnelle et que l’eau potable est disponible», a déclaré le directeur général de l’ONEA, Arba Jules Ouédraogo.

C’était lors d’une conférence de presse au cours de laquelle le directeur a annoncé que Ziga II (station de pompage située à l’Est de Ouagadougou, Ndlr) coulerait dans les robinets le 1er avril 2017.

Le mercredi 15 mars dernier, l’ONEA a organisé une visite de presse qui a permis aux journalistes de voir l’eau couler de la nouvelle station de pompage. Selon les premiers responsables de l’office, avec la mise en œuvre de Ziga II, qui fournit une production additionnelle de 99 000 m3/jour, le déficit de 45 000m3/jour est largement comblé.

Cependant, il ressort que les travaux de Ziga II vont véritablement prendre fin en juin 2017.«Fin juin 2017 marquera la fin des travaux de construction de la nouvelle station de Ziga II, avec une capacité additionnelle totale de 7 500m3/h pour couvrir la demande jusqu’à l’horizon 2030», a indiqué Arba Jules.

Les pénuries d’eau sont récurrentes dans certains quartiers de Ouagadougou, durant les périodes de chaleur de l’année (mars-avril-juin).

Digicomfaso.info