DIRECTION DE LA MIGRATION DE LA POLICE NATIONALE: SOMISA fait don d’un important lot de matériels

La Société minière de Sombrado (SOMISA), filiale du Groupe West African Ressources a offert, le mardi 22 décembre 2020 à Ouagadougou, un important lot de matériels, d’une valeur de six millions de FCFA à la Direction de la migration de la Police nationale. C’était en présence de la hiérarchie policière et des responsables de la mine.


Encore un geste envers la Police nationale. La Société minière de Sombrado (SOMISA) a procédé, le mardi 22 décembre 2020, à la remise du matériel à la Direction de la migration de la Police nationale. C’est le deuxième du genre après celui de 2015. D’un coût global de six millions de FCFA, ce matériel est composé de climatiseurs, de chaises de bureau, de réfrigérateurs, d’imprimantes et de détecteurs manuels de métaux. Ce qui va, sans doute, améliorer les conditions de travail des agents de cette section de la Police nationale, a laissé entendre le Directeur pays de SOMISA, Vincent Morel.

Pour lui, à travers cette remise de don, la société minière exprime un pan de sa citoyenneté d’entreprise. Du reste, pour le représentant du Directeur général de la Police nationale, Emmanuel Kaboré, ce geste de solidarité de SOMISA vient soulager le personnel de la Direction de la migration d’autant que malgré les efforts consentis par l’Etat, les différents services ont toujours des besoins en équipement.

Il faut dire que depuis son installation au Burkina Faso en 2007, la Société minière de Sombrado, dans le cadre de sa responsabilité sociale d’entreprise (RSE), ne cesse de manifester son élan de solidarité à l’endroit des populations et des institutions publiques. En effet, en plus de son soutien en matériels à la Police nationale, la SOMISA a initié une formation en microfinance, en août dernier, pour les populations de Boudry sans oublier surtout la construction d’un CSPS dans la même commune dont l’inauguration a eu lieu le 7 décembre 2020.

 

                                                                    Aboubakar ZOUNGRANA /Agence DIGICOM