DEPARTEMENT DE BOUDRY (Ganzourgou) : Des autorités locales trouvent la mort par noyade

La mauvaise nouvelle, comme une trainée de poudre,  a été répandue ce 15 juillet 2020.  En effet,  de retour de mission de lancement et d’ouverture officielle d’enveloppes des épreuves de l’examen du certificat d’études primaire (CEP) et du brevet d’études du premier cycle (BEPC),  dans les centres de Boena et Makaka Traditionnelle, une mission de 5 personnes a trouvé la mort dans des circonstances dramatiques.


Image d’illustration

Les missionnaires qui étaient à bord d’un véhicule 4×4 de marque Toyota Land Cruiser « 4×4 », ont quitté la commune de Boudry avec comme chef de mission, Mme le préfet du département du nom de cette commune. Ils ont perdu la vie par noyade, en voulant traverser un radier, construit dans un affluent se déversant dans le fleuve Nakambé. C’était dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2020. Emportés par les fortes vagues, les corps des victimes ont été repêchés par la brigade des sapeurs-pompiers à 2 km environ du radier, après être trouvés dans le véhicule, vitres fermées, aux environs de 00h30 du mercredi 15 juillet.

Les regrettés, s’appelaient, KAFANDO Évelyne Rose, ex-préfet de Boudry, de l’Adjudant-chef Moyenga, Désire Ex-Commandant de Brigade territoriale (CBT), du Sergent-chef de police, Sawadogo Salama,  Domonique Zongo, chef de service administratif de la préfecture et Simon Alphonse Nana, chef coutumier de Wayalguin de Yayika. Le deuil n’a pas encore quitté la famille du chef coutumier qui a perdu son épouse, il y a quelques temps.  Toute la Rédaction de Netbf.Info présente à la famille du disparu, ses condoléances, les plus attristées.